Le CCSR se renouvelle pour garantir l'avenir

Le CCSR, qui célèbre en 2017 ses 20 ans, se renouvelle afin d’assurer sa pérennité et poursuivre sa mission, soit offrir au meilleur coût possible des services de qualité aux organisations des réseaux de l’éducation. Plus d’une quarantaine de membres du CCSR étaient réunis, le 22 février à Montréal, pour prendre connaissance du nouveau modèle d’affaire proposé par l’OBNL.

« Nous vous livrons aujourd’hui les fruits de la réflexion menée par un conseil d’administration engagé dans la démarche de faire du CCSR une organisation encore plus forte et performante », a annoncé Roger Sylvestre, président de l’organisme, en guise d’introduction.  « Nos objectifs, avec cette démarche, sont d’actualiser et de diversifier notre offre de services; de nous assurer que nos membres sont encore plus gagnants à faire affaire avec nous, tant sur le plan de la qualité, de la pertinence que des économies générées », a affirmé Guy Laperrière, directeur général du CCSR. Pour y arriver, le CCSR articulera ses efforts autour de deux grands chantiers : la révision de son modèle d’affaires, d’une part, et la quête d’une reconnaissance officielle par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MÉES), d’autre part.

Dès juillet 2017, le CCSR apportera différentes modifications à ses façons de faire. Il ajustera à la baisse les taux des redevances perçues sur les ventes, ce qui aura pour effet d’entraîner des économies immédiates pour les clients du service des achats regroupés. Il mettra également fin à la remise en argent, ce qui lui donnera les moyens de réaliser ses objectifs. En appui à ces mesures, le CCSR réduira considérablement la cotisation annuelle pour en être membre et instaurera des frais de gestion sur la base du principe de l’utilisateur-payeur pour les organisations non-membres.

« Nous avons confiance que ces changements insuffleront à notre organisation la force et la stabilité nécessaires à son essor pour les 20 prochaines années », a indiqué Guy Laperrière, « et qu’ils nous permettront de mettre à jour nos services et de développer de nouveaux créneaux qui répondront aux besoins de nos membres ».
En plus des changements apportés à son modèle d’affaires, le CCSR reverra la composition de son conseil d’administration. Il réservera deux postes à des représentants de commissions scolaires et invitera un représentant du MÉES à y siéger en tant qu’observateur.

Le CCSR entreprend également des démarches pour modifier son nom et son identité visuelle. Avec une nouvelle identité, il souhaite donner plus de force à ses messages et mieux refléter ce qu’il fait, tout en marquant le virage qu’il entreprend et en consolidant l’appartenance de ses membres.

Vous avez des questions en lien avec le modèle d'affaires actualisé du CCSR?  Nous vous invitons à consulter la page Web et la foire aux questions sur le sujet au www.ccsr.qc.ca/modele-actualise ou à communiquer avec nous à l'adresse info@ccsr.qc.ca